Prix littéraire "Pégase jeunes"

Le 17 octobre dernier, l'École Nationale d'Équitation de Saumur (ENE) a accueilli la seconde édition du Prix Pégase Jeunes de l'enseignement agricole. Décerné par 93 jeunes à l'auteur d'un livre traitant de la thématique équine, il a permis d'investir un lieu chargé d'histoire et vivant de la passion du cheval.

Le Prix Pégase récompense depuis 1989 un ouvrage contribuant à la diffusion de la culture équestre. L'idée de transposer son principe originel à l'enseignement agricole a germé au début de l'année 2016 et en octobre de la même année, le Prix Pégase Jeunes avait été décerné à Stéphanie Grant Milham pour son livre "Notes et entretiens avec le maître Nuno Oliveira".

Des jeunes d'horizons multiples unis par la lecture

Sa seconde édition a une nouvelle fois réuni des jeunes d'horizons très variés, inscrits en filière hippique et scolarisés en lycées ou en formation par voie d'apprentissage, au sein d'établissements publics et privés sous contrat de l'enseignement agricole.

Depuis le début de l'année 2018, ces jeunes ont réceptionné et lu trois ouvrages traitant de la thématique équine par le prisme technique comme par celui du roman :

  • Heureux au club ! de Frédéric Chesneau, Guillaume Henry, Florence Ollivet-Courtois et Sylvie Overnoy ;
  • Le travail du cheval de plus de 12 ans de Jean-Louis Andreani ;
  • Dans les pas du fils de Renaud François, Tom François et Denis Labayle.

Après une première phase de lecture de ces ouvrages et une seconde de débats au sein de chaque classe, l'ensemble des participants se sont réunis à l'École Nationale d'Équitation de Saumur pour échanger leurs points de vue et procéder à l'élection du lauréat du Prix Pégase Jeunes 2018. Cinq établissements sur les six présents se sont ainsi prononcés pour Dans les pas du fils, ayant notamment apprécié le caractère intimiste de ce récit aux allures de parcours initiatique.

A la rencontre de leurs futurs métiers

Mais outre son intérêt littéraire, le Prix Pégase a également été pensé comme une formidable opportunité pédagogique et professionnelle. Organisé par la direction générale de l'enseignement et de la recherche du ministère de l'agriculture et de l'alimentation, en partenariat avec l'Institut français du cheval et de l'équitation et l'Académie Pégase, le Prix Pégase Jeunes a en effet permis à ces jeunes de rencontrer les personnels de l'ENE et de s'immiscer dans la vie de cette illustre institution.

Vitrine d'une discipline reconnue au patrimoine immatériel de l'humanité par l'Unesco, et acteur de pointe de sa pratique moderne, l'ENE a ouvert toutes ses portes aux lycéens. Après une première intervention dédiée à l'importance du respect des règles de sécurité dans tout travail au contact d'animaux vivants, les jeunes ont pu rencontrer les selliers, maréchaux-ferrants, soigneurs ou encore écuyers et cavaliers de l'ENE. Ces moments leur ont notamment permis de matérialiser les horizons professionnels d'une filière équine dont ils représentent l'avenir.

110 lycéens de 6 établissements d'enseignement agricole ont choisi de récompenser ''Notes et entretiens avec le maître Nuno Oliveira" de Stéphanie Grant Milham à l'occasion de la 1re édition du "Prix Pégase Jeune" organisé par l'académie littéraire Pégase en collaboration avec la Direction générale de l'enseignement et de la recherche (DGER) du ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt et l'Institut français du cheval et de l'équitation.

La participation au jury du "Prix Pégase jeunes" était ouverte aux classes de filière hippique, en formation initiale sous statut scolaire ou par apprentissage et elle s'est déroulée en 5 temps :

  1. candidature des établissements,
  2. réception et lecture de 3 ouvrages par les jeunes,
  3. échanges et débats au sein des établissements,
  4. rédaction de fiches de synthèses pour chaque ouvrage,
  5. désignation de 2 élèves par classe pour le jury final réuni en octobre 2016.

Au sein des établissements, cet engagement avait pour objectif de :

  • promouvoir la pratique de la langue française pour les jeunes de filières professionnelles ;
  • développer la culture équine ;
  • favoriser la pluridisciplinarité entre les disciplines générales et techniques ;
  • favoriser les débats et la confrontation d'idées et de points de vue.

A l'issue des candidatures, 6 établissements avaient été retenus par le Bureau de la Vie scolaire, étudiante et de l'insertion de la DGER, référent de l'opération :

  • la maison familiale rurale de Ramonchamp (Vosges),
  • le lycée professionnel agricole de Mirande (Gers),
  • l'établissement public local d'enseignement et de formation professionnelle agricoles de la Meuse,
  • les lycées d'enseignement général et technologique agricole d'Yssingeaux (Haute-Loire), Limoges (Haute-Vienne) et Lons-le-Saunier (Jura).

Toutes les classes ayant participé au projet ont été accueillis à l'École nationale d'équitation de Saumur (ENE) et ont pu rencontrer les professionnels du monde équin : selliers, maréchaux-ferrants, vétérinaires, palefreniers ont profité de ce temps pour échanger avec les jeunes sur cette filière professionnelle.

Historique du Prix Pégase

Le comité Équestre de Saumur organise depuis 25 ans le festival AR(T)CHEVAL, devenu en 2015 les "Européennes des Arts Équestres".

Dans le cadre de ce festival, des artistes professionnels français et étrangers sont invités à créer des oeuvres inédites sur le thème du cheval. Des lieux d'exposition investissent la ville de Saumur et l'académie Pégase, académie littéraire, récompense un ouvrage, contribuant à une large diffusion de la culture équestre.

L'équitation de tradition française est inscrite depuis 2011 au Patrimoine Mondial immatériel de l'Humanité par l'UNESCO. Des colloques rassemblant des personnalités scientifiques et techniques, couplés avec des démonstrations de cavaliers, sont organisés par l'Ecole Nationale d'Équitation et le comité équestre de Saumur pour diffuser et faire connaître les principes de cet "art".

De son côté, l'enseignement agricole permet à de très nombreux jeunes de poursuivre des formations hippiques du CAPA à la licence professionnelle. Ces formations conduisent à de nombreux métiers : gestion d'entreprise hippique, (élevage, centre d'entraînement, centre équestre), maréchal ferrant, soigneurs d'équidés, jockey,...

MAA - DGER - SDPOFE - BVIE

78 rue de Varenne, 75349 Paris 07 SP

Mise
à jour