Doctrine nationale d'utilisation des masques et consignes aux ENV

Courrier de Philippe Vinçon, DGER (4 mars 2020)

Mesdames et Messieurs les directrices et directeurs des ENV,

A la demande de Madame la Haute-Fonctionnaire de Défense et de Sécurité, je vous rappelle la doctrine nationale d'utilisation des masques dans le cadre de la lutte contre l'épidémie COVID-19  :

  • Le port du masque chirurgical (= masque anti-projection) n'est pas recommandé sans présence de symptômes : le masque n'est pas la bonne réponse pour le grand public car il n'a pas d'indication sans contact rapproché et prolongé avec un malade. Le masque est donc réservé aux malades sur prescription médicale, aux contacts avérés haut risque, aux professionnels du secours à personnes, du transport sanitaire, des professions de santé humaine, en ville comme à l'hôpital ;
  • Le port d'appareil de protection respiratoire (= masque FFP2) est préconisé pour ces catégories professionnelles, ou à défaut une protection-miroir est mise en place (port d'un masque chirurgical par le professionnel et par la personne malade) ;
  • A ce titre, le Gouvernement déstocke les masques chirurgicaux du stock stratégique et continuera à le faire autant que nécessaire au fur et à mesure des besoins des territoires pour ces catégories d'indication. Les pharmacies d'officine ont reçu ce message et délivreront des masques uniquement aux personnes ayant une indication. et le décret n° 2020-190 du 3 mars 2020 relatif aux réquisitions nécessaires dans le cadre de la lutte contre le virus covid-19 prévoit la réquisition des stocks de masques de protection respiratoire de type FFP2 détenus par toute personne morale de droit public ou de droit privé.

Vous veillerez au respect de cette doctrine sur vos campus : étudiants et personnels ne doivent pas porter un masque dans les situations courantes. Concernant, l'usage professionnel, je vous précise que l'usage professionnel de ces masques reste autorisé (notamment FFP2 lors de manipulations dans les laboratoires, ou masques chirurgicaux pour les soins en asepsie aux animaux). En revanche, vous sécurisez dès maintenant vos stocks de masques (FFP2 et chirurgicaux) et limiterez leur usage à une utilisation strictement professionnelle à l'intérieur de l'établissement. Par ailleurs, dans le cadre de la préparation du plan de continuité d'activité (PCA) de votre établissement, en complément de l'instruction du 4 mars jointe, il convient de réfléchir à une alternative à l'usage des masques chirurgicaux jetables, la chaîne de soins vétérinaires n'étant pas susceptible d'être prioritaire lors des réapprovisionnements.

MAA

78 rue de Varenne, 75349 Paris 07 SP

Mise
à jour