Impacts de la loi sur la relation entreprises (1/2)

Dans le cadre du plan d’accompagnement des personnels à la mise en œuvre des mesures de la loi de septembre 2018, la thématique de la relation aux entreprises est étudiée. L’action de formation est destinée aux formateurs, chargés d’ingénierie, responsables de formation, responsables de filières et de services administratifs. Elle vise à situer les marges de manœuvre, activables par les organismes de formation pour concevoir le couplage de la fonction pédagogique et de l’ingénierie du développement.

La formation inscrite au PNF 2019 s’est déroulée les 3 et 4 décembre 2019 à Paris. Elle a associé les représentants d’une branche professionnelle agricole, la Fédération Nationale Entrepreneurs des Territoires (www.fnedt.org). Elle a contribué, au cours de quatre interventions, face caméra, à alimenter la banque de ressources vidéo en prévision d’une offre de formation hybride, à distance et en présentiel en 2020. Les temps d’échanges avec le directeur Monsieur Patrice Durand, le directeur-adjoint Monsieur Erwan Charpentier, chargé des entreprises, affaires sociales, emploi, formation et la responsable de l’animation réseau, promotion et action collective, Lina Haddad ont nourri les travaux.

Les participants, au travers d’un scénario, d’une méthodologie de travail et d’ateliers d’échanges ont pu :

  • Identifier les activités conduites en relation avec les employeurs
  • Transposer ces énoncés sur un continuum qui va de l’accueil à l’insertion
  • Situer les coopérations et les ressources nécessaires pour conduire ces activités
  • Croiser les acquis du centre avec les attendus du référentiel engagement de service QualiFormAgri©
  •  Imaginer les marges de progrès qui peuvent notamment conforter la stratégie externe de l’établissement (indicateur 5.4.1 du référentiel QualiFormAgri© : intégration de l’organisme dans son territoire)

Les ateliers d’échanges avec les représentants de la Fédération ont permis de cerner des leviers pour répondre à la problématique de l’attractivité des métiers du vivant :

  • Interconnexion des réseaux pour que les efforts d’information et de promotion touchent les publics localement et que les équipes pédagogiques aient aisément accès aux outils d’informations « métiers »,
  •  Organiser un maillage des élus des échelons locaux, départementaux des fédérations avec les représentants élus des conseils d’administration et de centres des EPLEFPA,
  • Favoriser l’appropriation par les équipes pédagogiques des enjeux d’une rénovation d’un référentiel de certification. Elles sont formées, à l’initiative du Ministère pour comprendre les intentions qui fondent la rénovation d’un diplôme. Entendre la voix des partenaires professionnels est plus rare. Il serait cependant utile pour les organismes de formation de comprendre les enjeux énoncés par les différentes organisations professionnelles lors des travaux consacrés à la rénovation ou création de certifications.
  • Fournir un effort conjoint pour que le développement des formations en alternance dans les entreprises de travaux agricoles, se traduise par l’engagement d’un accueil de qualité des entrants dans un parcours qualifiant et certifiant.

 

Marie-Françoise Wenandy

AgroSup Dijon Eduter Ingénierie

Mél : marie-francoise.wenandy(at)agrosupdijon.fr

Mise
à jour