Citoyenneté et politiques éducatives

La représentation des élèves suit chaque année un processus s'étalant de septembre à janvier et de l'établissement au niveau national.

L'élection des représentants des élèves et des étudiants débute en septembre dans chaque classe, se poursuit en octobre au sein des Conseils d'Administration (CA) et Conseils Intérieurs (CI) des établissements, puis en novembre à travers les Conseils Régionaux des Élèves et Étudiants de l'Enseignement Agricole Public (CRDEEEAP) qui procèdent en décembre et dans chaque région à la désignation de 2 représentants au niveau national. Ces derniers, électeurs éligibles au sein du Conseil National des Délégués des Élèves et des Étudiants de l'Enseignement Agricole Public (CNDEEEAP), désignent finalement les deux représentants au Conseil National de l'Enseignement Agricole (CNEA).

Ce processus, détaillé dans la circulaire DGER/SDPOFE/C2013-2013 du 02/10/2013, constitue un temps important d'apprentissage de la démocratie scolaire et participe à la transmission des valeurs de la République.

A chaque échelon, ces élections sont ainsi l'occasion de former les délégués au "métier" de délégué, par le biais d'intervention de personnels de l'enseignement agricole ou extérieurs.

Ressources

Décret n° 2011-1462 du 7 novembre 2011 relatif à la représentation des élèves et étudiants dans les instances consultatives de l'enseignement agricole

Circulaire DGER/SDPOFE/C2013-2013 du 02/10/2013 relative aux modalités d'élections des représentants des élèves et étudiants aux instances consultatives de l'enseignement agricole

Les fiches pratiques du site Envie Scolaire, et en particulier les fiches :

L'ALESA est une association unique, fédératrice des lycéens, étudiants, stagiaires et apprentis, qui organise les activités socioculturelles volontaires dans l'EPLEFPA. Elle utilise pour cela le centre socioculturel, dans le respect de la spécificité de chaque public mais dans un esprit communautaire. La vocation de l'ALESA est également de former ses adhérents à la vie associative, aux responsabilités de gestion et à l'organisation d'activités.

De tels objectifs nécessitent un dispositif ambitieux, totalement respectueux des principes de la loi du 1er juillet 1901 relative au droit d'association. Ainsi, les responsabilités sont-elles confiées aux jeunes en formation eux-mêmes. Ils peuvent tous s'ils le désirent adhérer de droit à cette association, et sa gestion (présidence, trésorerie, secrétariat) est assurée par des jeunes majeurs.

A titre tout à fait exceptionnel, si l'EPLEFPA comporte deux sites très éloignés l'un de l'autre, le Directeur peut demander l'autorisation au conseil d'administration qu'une deuxième ALESA ait son siège dans l'EPLEFPA.

Les écoresponsables (précédemment appelés écodélégués) partagent une même envie d'agir collectivement et s'engagent dans des tâches, des projets pour le développement durable dans leur établissement et au-delà. Accompagnés, ils peuvent former un groupe d'apprenants, volontaires, élus ou non, qui contribuent, avec d'autres acteurs de la communauté éducative et du territoire, à la mise en oeuvre de la démarche de développement durable de l'établissement.

Par leur engagement, ils participent au "vivre ensemble" et expérimentent l'action citoyenne en oeuvrant pour l'intérêt collectif. Ils participent également à la généralisation de l'éducation pour le développement durable (EDD).

L'enseignement agricole compte aujourd'hui environ 800 éco-responsables dans plus de 100 établissements qui partagent une même envie d'agir collectivement pour le développement durable dans leur établissement et au-delà.

Un réseau des écoresponsables a été constitué depuis 2015, ce qui permet de donner de la visibilité et une reconnaissance à leurs actions, de leur permettre d'échanger sur leurs pratiques (regroupements, blog, réseaux sociaux...) et de multiplier les nouvelles initiatives et susciter l'exploration d'autres modes d'agir ensemble concrètement.

A ce titre, a eu lieu en novembre 2018, une rencontre nationale de ces écoresponsables en région Grand Est sur les thèmes du sol et des changements climatiques.

Au niveau national, il est proposé, l'unité facultative "engagement citoyen", dans le cadre de la préparation des diplômes du certificat d'aptitude professionnelle agricole (CAP agricole) et des baccalauréats professionnel, technologique et général préparés dans un établissement public ou privé sous contrat habilité relevant du ministère chargé de l'agriculture. L'épreuve porte sur l'engagement citoyen du jeune dans le cadre d'activités bénévoles ou de volontariat qu'il est amené à conduire dans le cadre de sa vie sociale, dans l'établissement ou en dehors de l'établissement.

MAA - DGER - SDPOFE - BVIE

78 rue de Varenne, 75349 Paris 07 SP

Mise
à jour