Semaine de sensibilisation des jeunes à l’entrepreneuriat féminin

Édition 2021

Dans le cadre des politiques éducatives en faveur de l’insertion et de l’égalité des chances, la DGER s’est engagée dans un partenariat fort avec l’association 100000 entrepreneurs qui propose la 9e édition des "semaines de sensibilisation des jeunes – Femmes et entrepreneuriat". Ainsi, par le biais de l’association, des femmes ont été invitées à témoigner de leur aventure entrepreneuriale dans les établissements scolaires et à promouvoir l'esprit d'entreprendre, au féminin.

Portée par le réseau Insertion Egalité, cette opération vise tout d’abord, conformément aux objectifs de la Convention Interministérielle pour l’égalité des filles et des garçons, des femmes et les hommes dans le système éducatif, à faire évoluer la représentation des métiers et favoriser leur découverte. Il s’agit également d’encourager la diversification des parcours d'orientation des élèves et toutes les formes de mixité des filières de formation et de métiers, mais aussi de lutter contre le décrochage scolaire.

Du côté de 100 000 entrepreneurs, on s’appuie sur 3 axes forts :

  1. développer l’esprit d’initiative et l’envie d’entreprendre,
  2. favoriser le rapprochement entre l’école et le monde professionnel,
  3. agir sur les mentalités et les représentations.

Ce type d’action permet de lutter contre les processus inconscients et les freins intégrés par les jeunes filles qui bien qu’elles réussissent mieux à l’école et soient plus diplômées se projettent moins facilement par exemple vers des postes de cadres dirigeants, où elles ne représentent encore aujourd’hui que 27%. De même en agriculture où les chiffres n’évoluent guère depuis 10 ans, puisque les femmes ne se retrouvent à la tête que de seulement 25 % des exploitations (ou co-exploitantes ou associées).

La mobilisation autour de cette opération a été très forte dans nos établissements puisque pas moins de 50 lycées à travers tout le territoire se sont engagés dans le dispositif. C’est ainsi plus de 1200 élèves qui ont pu rencontrer des femmes venues témoigner avec conviction et enthousiasme, de leur engagement et de leur réussite dans leur projet professionnel. Ces échanges, préparés en amont avec leurs professeurs ont permis aux jeunes d’imaginer un avenir différent et de formaliser leurs ambitions en déjouant les stéréotypes en matière d’orientation et de carrière.

La Journée phare du 25 mars a été accompagnée par la présence, virtuelle mais active via la visio conférence, de Franck Feuillâtre au LEGTA de Tours Fondettes (37) et de Sandra Zemouli à la MFR de Gardonnenque à Vézénobres (30).
A Tours 16 entrepreneures ont témoigné auprès de 16 classes de leur parcours.Les mots qui resteront de cette journée sont "oser-foncer-s'entourer-expérimenter-droit à l'erreur".

Les retours des jeunes eux-mêmes montrent à quel point le message est passé :

  • "Ambition, motivation fil conducteur de la réussite"
  • "Rien n'est joué, si on est motivé on y arrive"
  • "Il faut oser et ne pas se donner de limites"
  • "Ces témoignages sont de très bon boost car en tant que jeunes, on ne sait pas toujours ce que l'on veut faire"
  • "Tout est possible dès lors que l'on a l'envie d'y arriver, la motivation et que l'on sait s'adapter"

Au lycée d’Auch Beaulieu (32) les interventions, préparées en amont avec les professeurs principaux, les questions aux intervenantes furent nombreuses, notamment dans la classe de 1ère STAV : "Qu’est ce qui fait que l’on veuille créer une entreprise ? Avez-vous été moins écoutée parce que vous étiez une femme ? Etre entrepreneure est-il compatible avec une vie de famille ? Existe-t-il une forme de management masculin et une forme de management féminin ? Que pensez-vous des écarts de salaire entre les hommes et les femmes à des postes et niveaux d’études identiques ?".
Eric Castadère, professeur principal en terminale générale a intégré cette journée du 25 mars dans la démarche d’accompagnement à l’orientation qu’il met en œuvre auprès de sa classe : " Lors de son intervention, Mathilde Camus, qui après des années de travail en tant que DRH dans de grandes entreprises, a créé son entreprise de coaching, a structuré son propos autour de son vécu qui a eu une influence conséquente sur son parcours professionnel. L’impérieuse nécessité de faire émerger sa vrai "soi" lui a permis d’orienter sa carrière et donc de prendre son envol en devenant entrepreneuse ! Son intervention a été humaine et adaptée. Elle a fait écho au suivi que nous mettons en œuvre dans le cadre de la mission de professeur principal. Être capable d’accompagner les élèves pour qu’ils puissent s’épanouir en tant qu’élève mais aussi en tant que jeune adulte et futur citoyen. Cette intervention prend toute sa place dans le parcours d’orientation que suivent nos élèves."

Un partenariat fructueux, renforcé par la collaboration étroite des chargé-es de mission Insertion Egalité en DRAAF et les correspondants régionaux de l’association 100 000 Entrepreneurs, qui ont su mobiliser les établissements.

À renouveler l’année prochaine !

MAA - DGER

78 rue de Varenne, 75349 Paris 07 SP

Mise
à jour