Crise sanitaire, continuité pédagogique et changement de pratique

Vers de nouvelles temporalités scolaires à inventer

Depuis le 16 mars 2020, début du confinement, la crise sanitaire liée à la pandémie de Covid-19 a brutalement réinterrogé nos pratiques et nos identités professionnelles. Assurer la continuité pédagogique s’est révélé être un véritable défi pour la communauté éducative.
Après deux mois passés, la situation a mis en évidence des pratiques et des résultats très différents d’un établissement à un autre mais également d’un formateur à un autre.
D’un point de vue pédagogique, nombreux sont ceux qui estiment qu’un retour au tout présentiel est d’une part une modalité pédagogique inenvisageable et constituerait d’autre part une régression pure et simple.
D’un point de vue organisationnel et ressources humaines, certains pensent que le numérique est la grande solution pour former tandis que d’autres confirment dans cette situation toute particulière, que rien ne peut remplacer le formateur et surtout pas un outil.

De fait, les débats ne manquent pas mais ils sont légitimes dans ce temps de rupture durant lequel un grand nombre de formateurs voudront continuer dans le changement de leurs pratiques et durant lequel une majorité des directeurs souhaiteront pouvoir accompagner leur équipe dans cette évolution rapide et quelque peu contrainte.
C’est un véritable changement que la communauté éducative vit actuellement, amenant toutes les fonctions à abandonner leurs habitudes et de se projeter dans une situation inconnue.

Seulement pour que chacun puisse s’engager vers un faire autrement, vers la substitution d’une situation connue par une situation à construire, il convient de privilégier les relations sociales, les interactions, tenir compte des écarts entre les individus (Jullien, 2012) de créer des situations de confiance pour qu’une rencontre puisse s’opérer entre les acteurs.

Changer c’est modifier son action, la représentation de sa réalité et donc reconstruire son identité. L’intégration des technologies numériques dans la pratique enseignante modifie la posture de l’enseignant, le mobilisant davantage sur un enseignement des stratégies d’apprentissage, du soutien à la motivation et à la mobilisation que l’enseignement traditionnel d’un contenu.
Le changement d’identité professionnelle rencontre souvent des résistances de nature différente : cognitive, collective, historique, politique…). Pour les gérer, le pilote du changement dispose de stratégie de prise en compte pour chacune d’entre elles ; alors la question de la négociation est incontournable car il y aura des compromis à réaliser (Soparnot, 2013).

Aussi les conditions de réussite au changement reposent avant tout sur le pilotage des transitions organisationnelles ; la temporalité est un élément incontournable et la situation actuelle de continuité pédagogique le souligne parfaitement ; laisser le temps de l’expérimentation, de la répétition des acteurs pour que le potentiel de changement émerge. Passer du tout présentiel, ou presque, au tout à distance, nécessite une phase pour « apprivoiser cette distance », transformer les façons d’enseigner et d’apprendre, ré-organiser les espaces.

S’ajoute à la temporalité, la sécurité : il est impératif de sécuriser les personnes, les processus, les objets. Cette sécurité passe par le travail du pilote sur le sentiment d’efficacité personnel des acteurs, autrement dit la croyance d’un individu en sa capacité à s’organiser et à réaliser des taches pour atteindre les résultats souhaités, le sentiment de l’individu de sa compétence (Bandura, 2007) ; c’est celui-ci qui lui permettra d’être un agent actif, de réguler ses actes pour opérer le changement requis.
Ainsi, cette période de confinement qui contraint les équipes à travailler davantage avec les technologies numériques placent les acteurs dans des situations professionnelles où le changement dans le rapport entre espaces et temps, espace intime et espace public, temps privé et temps social entraine une modification des temporalités scolaires à inventer.

Katell Collet-Thireau

AgroSup Dijon - Eduter Ingénierie

Mél : katell.collet-thireau(at)agrosupdijon.fr

Alexandre Girard

AgroSup Dijon - Eduter Ingénierie

Mél : alexandre.girard(at)agrosupdijon.fr

Mise
à jour