Appui à la mise en œuvre de la loi avenir

Plan d’accompagnement des établissements publics d’enseignement agricole et de leurs personnels

La mise en œuvre de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel s'appuie sur une ingénierie nationale au service des besoins en compétences des établissements publics d’enseignement agricole et de leurs personnels.

Recensement des référents mobilité

Une première étape pour faire communauté
 

AgroSup Dijon forme et accompagne les référents mobilité qu’ils soient débutants ou expérimentés. Son intention en 2021 est de consolider la communauté des agents qui encouragent la mobilité nationale et internationale des apprentis. Ainsi la première étape est de les recenser, d’avoir une représentation fine de la diversité de leurs profils et de leur ancienneté dans la fonction.

En 2021, les impacts de la crise sanitaire vont se poursuivre et les besoins d’échanges au sujet des dispositifs de mobilité virtuelle vont se faire sentir. Nous devons nous y préparer.
 

L'enquête est lancée le 13 octobre 2020 auprès des directions des établissements, chargées de les nommer conformément :

  • à l’article L-6231-2 du code du travail relatif aux missions des CFA,
  • aux dispositions de management du référentiel QualiFormAgri.
     

Les réponses sont attendues pour le 6 novembre 2020.
Elles déclencheront l’envoi d’un questionnaire auprès de chaque référent(e) mobilité désigné(e) afin de recueillir des éléments relatifs à son expérience.
 

Pour en savoir plus, consulter la rubrique
"Encouragement à la mobilité"

Piloté par AgroSup Dijon - Eduter Ingénierie, un plan national d'accompagnement est construit pour les années 2019 à 2022 visant à couvrir la période transitoire au terme de laquelle la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel sera pleinement déployée.

Enjeux et finalités du plan

La loi du 05 septembre 2018 " pour la liberté de choisir son avenir professionnel " concernant la formation professionnelle et l'assurance chômage a pour ambition de relancer " conjointement compétitivité nationale et ascenseur social " et transforme par voie de conséquence le fonctionnement du secteur de la formation professionnelle et de ses acteurs.

La DGER a ainsi élaboré un plan d'accompagnement des EPLEFPA et de leurs personnels. Les travaux d'ingénierie et de mise en oeuvre de ce plan ont été confiés au dispositif national d'appui (AgroSup Dijon - Eduter ingénierie) qui l'anime depuis octobre 2018 et ce pendant l'ensemble de la période de transition 2019-2021.

Le plan d'accompagnement concerne la formation professionnelle. Ses objectifs sont en premier lieu l'appropriation de la loi, l'identification des enjeux et des opportunités pour les EPLEFPA et la définition d'une stratégie territoriale adaptée.

Articulation du plan avec les réflexions nationales, régionales et des branches professionnelles

Enjeu de taille pour l'institution, le plan d'accompagnement est placé comme un levier de l'adaptation des établissements aux nouvelles dispositions et en filigrane, comme un levier du développement des centres.

AgroSup Dijon - Eduter ingénierie est chargé de la conception du plan d'accompagnement en faveur des EPLEFPA et de leurs personnels, de la gestion de ce plan et de son évaluation. Pour mener à bien cette conception du plan, Eduter ingénierie s'appuie sur les réflexions et travaux des différentes instances que sont le comité de pilotage, le groupe technique, le comité opérationnel et le regroupement des personnes relais.

En effet, pour faciliter le lien entre Eduter ingénierie et les EPLEFPA, la DGER a demandé aux DRAAF/SRFD, de désigner une personne-relais, interlocutrice régionale d'Eduter ingénierie et animatrice de la mise en oeuvre du plan au niveau régional. La personne-relais contribue ainsi à la construction du plan d'action triennal régional.

Objectifs du plan

Il vise 6 objectifs principaux permettant de s'adapter progressivement aux évolutions introduites par la loi.

  1. S'approprier la loi, particulièrement le titre 1er consacré à la formation professionnelle.
  2. Identifier les enjeux et les opportunités pour les EPLEFPA et leurs centres.
  3. Ajuster les projets de centre et d'établissement aux nouveaux enjeux en cohérence avec la stratégie régionale adoptée.
  4. Faire évoluer les pratiques pour répondre aux besoins en compétences des professionnels et des individus.
  5. Adapter l'organisation des activités dans la perspective d'une amélioration continue des pratiques et de la certification qualité.
  6. Développer l'activité de formation professionnelle des EPLEFPA

Acteurs du plan

  • DRAAF
    • Recueille les besoins de chaque EPLEFPA et les consolide au niveau régional
    • Construit le "tableau de bord régional" du plan d'accompagnement en mobilisant des actions issues des travaux d'ingénierie du plan
    • Assure la planification semestrielle et le suivi du déploiement régional en lien avec les EPLEFPA et AgroSup Dijon
  • EPLEFPA
    • Évalue les besoins en compétences de ses équipes pour s'adapter aux enjeux de la loi, dans le cadre de la stratégie régionale
    • Met en oeuvre les actions retenues dans le "tableau de bord régional"
  • AgroSup Dijon
    • Réalise l'ingénierie du plan d'accompagnement avec une approche systémique des activités impactées dans les centres
    • Crée les actions nécessaires
    • Anime et apporte un appui méthodologique aux personnes relais en DRAAF dans l'élaboration des tableaux de bord
    • Met en oeuvre des actions définies dans les "tableaux de bord régionaux"

Actions du plan d'accompagnement

L'offre est structurée autour de 5 parcours proposés aux établissements avec des modalités d'action adaptées aux différents publics et aux différents contextes.

AgroSup Dijon - Eduter

26 Boulevard du Docteur Petitjean
B.P. 87999
21079 - DIJON cedex

Tél. : 03 80 77 27 00

Site web : https://eduter.fr/