Parcoursup

Procédure nationale de préinscription en 1re année de l’enseignement supérieur en France

Les candidats concernés sont les lycéens de terminale ou étudiants en recherche d’une réorientation (y compris sous statut apprenti) qui souhaitent s’inscrire en première année de l’enseignement supérieur ; ils doivent constituer un dossier et formuler des vœux sur Parcoursup.

Les formations présentes sur Parcoursup sont nombreuses et variées ; la majorité des établissements de l’enseignement supérieur recrutent sur Parcoursup. Les candidats peuvent émettre des vœux vers la première année de licence (L1) dont les filières d’accès aux études de santé (PASS et LASS) ainsi que les BUT, CPGE, BTSA et BTS, écoles d’ingénieurs, vétérinaires, commerce, d’infirmiers, les formations du paramédical et social …

Un calendrier en 3 temps :

  • A partir de mi-décembre, les candidats pourront consulter l’offre de formation et affiner leur projet d’orientation, c’est la phase d’information ;
  • Mi-janvier - début avril :  les candidats formulent des vœux (10 maximum avec possibilité de sous-vœux) puis confirment leurs vœux et finalisent leur dossier, c’est la phase de formulation des vœux. Attention, pour la campagne 2022-2023, il n’est plus possible de formuler des vœux après le 9 mars 2023
  • A partir de début juin, le candidat répond aux propositions d’admission, c’est la phase d’admission.

Calendrier de la procédure Parcoursup 2022-2023

  • 20 décembre 2022 : ouverture du site www.parcoursup.fr avec le moteur de recherche des formations
  • 18 janvier 2023 : ouverture de la plateforme pour s'inscrire et formuler ses vœux
  • 8 mars 2023 : date limite pour formuler ses vœux
  • 6 avril 2023 : date limite pour compléter son dossier et confirmer ses vœux
  • 1er juin 2023 : lancement de la phase principale d'admission (réponses des formations)
  • mi-juin 2023 : lancement de la phase complémentaire
  • 13 juillet 2023 : fin de la phase principale d'admission

Source : https://www.education.gouv.fr

Le dossier du candidat est constitué de plusieurs pièces : bulletins scolaires des classes de Première et Terminale, fiche avenir, projet motivé, activités extra scolaires… Chacune a son importance et sera examinée par la commission d’examen des vœux de la formation demandée. Le candidat peut connaitre la valeur de chaque pièce en consultant sur le site internet parcoursup.fr la fiche établissement et le paragraphe critères d’examen des vœux.

La commission d’examen des vœux, composée de membres de l’équipe pédagogique de l’établissement d’accueil, est chargée d’examiner les dossiers des candidats et d’établir le classement pédagogique relatif à la formation en s’appuyant sur les critères d’examens des vœux. Il permettra d’établir l’ordre d’appel, ordre dans lequel les candidats seront appelés lors de la phase d’admission. Le travail de la commission fait l’objet d’un rapport public.

Dès le début de la phase principale d’admission (PP), le candidat reçoit des réponses à ses vœux : proposition d’admission, en attente, non retenu. Il doit répondre à toutes les propositions d’admission sous peine de voir ces autres vœux disparaitre dans un délai contraint. S’il ne reçoit pas de proposition d’admission ou s’il n’est pas satisfait de celles qui lui ont été faites, il peut émettre de nouveaux vœux lors de la phase complémentaire (PC).S’il n’a reçu aucune proposition, il peut solliciter la commission d’accès à l’enseignement supérieur (CAES) qui recherchera une solution en rapport avec ses compétences et son projet.

Acteurs de la procédure

En administration centrale
Le bureau des formations de l’enseignement supérieur (BFES) est garant du respect du cadre législatif et réglementaire. Un chargé de mission Parcoursup anime le réseau des correspondants Parcoursup en DRAAF/SRFD et représente le MASA dans les réunions interministérielles relatives à la procédure (sdes-bfes.dger(at)agriculture.gouv.fr).

En services déconcentrés
En DRAAF, le service régional formation développement (SRFD) accompagne :

  • les candidats, élèves en terminale ou candidats en réorientation, d’un établissement agricole public ou privé sous contrat, quel que soit le baccalauréat préparé,
  • les établissements agricoles scolaires et les centres de formations d’apprentis du ministère de l’agriculture et de la souveraineté alimentaire.

En administration centrale

  • la mission orientation du secondaire vers le supérieur (MOSS) garante du cadre réglementaire, a pour objet d’d’accompagner la réforme de l’accès à l’enseignement supérieur initiée par la loi ORE du 8 mars 2018,
  • le service à compétence nationale Parcoursup : Maitrise d’œuvre de la procédure Parcoursup, il appuie les services déconcentrés dans l’accompagnement technique, fonctionnel des établissements et met à disposition la documentation nécessaire aux utilisateurs.

En services déconcentrés
Le service académique d’information et d’orientation (SAIO) accompagne candidats et établissements du MENJ et tous les autres ministères hors MASA. C’est un service du rectorat.

Tous ces services utilisent une interface commune, la plateforme de gestion Parcoursup, et ont pour objet d’accompagner les candidats à l’entrée en première année d’études supérieures.

Services déconcentrés et établissement peuvent retrouver tous les documents supports relatifs à la procédure dans l’onglet Informations sur leur site de gestion Parcoursup.

Les correspondants Parcoursup en DRAAF / SRFD (Liste en PDF, 25 Ko) ont aussi un espace RESANA à leur disposition (contact : sdes-bfes.dger(at)agriculture.gouv.fr)

MASA - DGER

78 rue de Varenne, 75349 Paris 07 SP

Mise
à jour