S'emparer des problématiques d'individualisation dans l'EPLEFPA

La réflexion sur le Centre de ressources (CdR) est engagée à Brioude

Depuis quelques années, les équipes du CFPPA – UFA de Brioude ressentent un manque de souplesse dans l’organisation de leur travail pour pouvoir prendre en charge les apprenants, adultes et apprentis, en petits groupes voire en individuel.  La réforme de la formation professionnelle est venue renforcer ce ressenti et la nécessité de s’interroger sur la place et le rôle du CdR dans l’individualisation des parcours et plus largement dans l’organisation du centre.
Le 19 mai 2020 à la demande de Paule DUPIN, directrice de l’EPLEFPA Brioude – Bonnefont – Saugues, Ann SELLARS, référente nationale du dossier CdR, est intervenue auprès des équipes.

Plusieurs types de publics sont accueillis dans le centre avec des profils et des attentes différentes.

  • Des apprentis en CAPa et Bac Pro  pour lesquels l’acquisition de certaines capacités, notamment la conduite d’engins agricoles, nécessite une prise en charge individuelle par le formateur
  • Un public adulte en BPREA sur des projets individuels qui ont besoin d’un accompagnement individualisé
  • Ou encore des apprentis en BTSA dans l’UFA qui ont besoin de disposer d’un espace avec des outils et un accompagnement individuel pour pouvoir réaliser un dossier tant au niveau de la forme (accompagnement sur les outils) que sur le fond  (accès aux ressources, apport méthodologique).

Aujourd’hui dans le cadre de la loi pour la liberté de choisir son avenir professionnel et notamment le volet « inclusion », d’autres publics doivent pouvoir potentiellement être pris en charge. Par exemple, l’association ADAPEI  43  souhaite que le CFPPA – UFA travaille sur l’accueil d’un public à besoins éducatifs particuliers.

Toutes ces situations sont génératrices aujourd’hui de difficultés et de questionnements pour l’équipe

  • Que faire avec les apprentis d’un groupe pendant que certains sont en séances individuelles? « Actuellement on les met à travailler en autonomie sur différentes ressources mais avec un public qui n’est pas très scolaire cela n’est pas efficace ».
  • Comment prendre en compte l’hétérogénéité quand il s’agit d’adultes avec des expériences antérieures très hétérogènes ? « On s’est rendu compte que on ne peut pas prendre en charge ce type de public  en groupe classe »
  • Comment accompagner de manière individuelle la réalisation de dossiers pour les apprentis ?
  • Quels outils et quel accompagnement pour les publics avec des besoins spécifiques ?

« Une organisation CdR semble indispensable pour pouvoir construire une réponse à cette demande du territoire »

Pour mettre en évidence le rôle et la place que peut prendre le CdR dans les pratiques et dans l’organisation, il faut commencer par un premier travail sur les représentations de chacun sur ce qu’est un dispositif CdR. Ensuite, l’intervention d’Ann SELLARS a permis de mieux comprendre en quoi une telle organisation peut servir au travers d’exemples concrets d’usage.

Les éléments clés d’une mise en œuvre réussie et de conduite d’un projet CdR de façon collective au sein de son établissement sont également présentés.
Les témoignages des formateurs et du directeur du CFA territorial d’Auvergne (Thierry TRICOU),
ayant eu l’expérience d’un CdR dans d’autres établissements, sont venus enrichir les échanges.
L’équipe envisage notamment de s’appuyer sur le dispositif CdR pour construire des scénarios pédagogiques en autoformation pour les apprentis et organiser leur accompagnement.

Remettre le dispositif CdR au cœur de l’organisation a permis aux participants d’échanger sur leurs différentes représentations d’un CdR et se rendre compte que chaque projet est à réfléchir au regard du contexte local. Ceci a également montré l’intérêt d’un dispositif CdR pour donner de la flexibilité dans le système et accompagner les évolutions de pratiques de formateurs.
Ces changements sont très importants pour pouvoir mettre en place l’individualisation et répondre aux exigences de la démarche qualité dans le cadre de la réforme de la formation professionnelle et de l’apprentissage.

Ann Sellars

AgroSup Dijon

Mél : ann.sellars(at)agrosupdijon.fr

Mise
à jour