Positionnement et modularisation

Deux actions du plan d'accompagnement qui se répondent l'une à l'autre

Malgré la pandémie, les formations "Positionnement et développement des compétences" et "Modularisation en lien avec les blocs de compétences" initialement prévues en présentiel ont été maintenue sous forme de formation à distance.  Dans les établissements la modularisation se met en place mais c’est une méthodologie complexe. Force est de constater que ces 2 actions se répondent l’une à l’autre. La modularisation est bien un préalable. Certaines personnes se préoccupent d’abord du positionnement, et rejoignent très vite la question de la modularisation. C’est pourquoi ces deux actions sont étroitement liées.

Malgré la pandémie, la formation "Positionnement et développement des compétences" initialement prévue en présentiel au printemps 2020 été maintenue sous forme d’une formation à distance synchrone regroupant l’ensemble des candidats
Ainsi cinquante-trois agents, répartis sur six régions - Occitanie et Nouvelle Aquitaine, Auvergne-Rhône-Alpes, Grand Est, Centre-Val-de-Loire et Bourgogne-Franche-Comté – ont pu suivre à la formation, en salle de classe virtuelle, tous ensemble mais chacun chez soi, et participer aux activités pédagogiques prévues initialement pour le présentiel.

Les objectifs sont atteints : les participants repartent avec les idées claires sur la façon dont un entretien de positionnement en deux temps peut permettre de déboucher sur des hypothèses valides de parcours de formation et de contrat pédagogique. Ils identifient bien que la proposition de parcours consécutive au positionnement est d’autant plus facile que l’on s’appuie sur un dispositif de formation structuré en modules permettant d’entrainer des capacités.
 

Pour leur travail ultérieur sur le positionnement dans leur centre voir dans leur région, ils expriment des besoins d’élaboration de grille d’entretien, de formalisation de résultats du positionnement, d’outils de présentation des champs de compétences et des SPS (situations professionnelles significatives), en lien avec les blocs de compétences, d’éclaircissements sur la notion de compétences transversales dans les certifications de notre ministère.

On constate alors que les formations "Modularisation en lien avec les blocs de compétences" et "Positionnement et développement des compétences" se complètent et se répondent l'une à l'autre.

L’action "Modularisation en lien avec les blocs de compétences" a débuté en octobre 2019 sur la région Normandie, et a été déployée depuis sur presque toutes les régions. La dernière action s’étant réalisée en Nouvelle Aquitaine durant la période de confinement (en modalité distancielle synchrone).
A ce jour ce sont 214 personnes formées (directeurs de centre, chargés d’ingénierie, coordonnateurs, formateurs mais aussi chargés de FPC&A, personnes relais en DRAAF-SRFD) sur cette thématique.
Lors de cette action les participants ont pu comprendre les enjeux et environnement de la FPCA aujourd’hui, entre réglementation, stratégie des centres et approche pédagogique… et aussi identifier sur quelles conceptions de la modularisation ils peuvent prendre appui. Ils ont compris comment construire un dispositif pour accueillir des bénéficiaires aux profils et projets très variés. Ils ont également pu se confronter à la méthodologie de construction d’un module en partant d’un bloc de compétences, de la capacité, des épreuves, en passant par les champs de compétences, les situations professionnelles significatives, les situations de travail locales, et leur expérience de formateur. Ils ont finalement pu concevoir des modules constitués de situations d’apprentissage de complexité croissante.
Les cheminements et les résultats des groupes de travail dans ces actions en région nous permettent de dire que la modularisation se met en place mais c’est une méthodologie complexe, une construction qui bouscule l’identité professionnelle du formateur, l’organisation et les stratégies d’établissement. L’équipe "Modularisation" d’Eduter Ingénierie prévoit dans ce sens un accompagnement complémentaire au travers d’une action de professionnalisation de référents locaux et régionaux, et d’un séminaire de récupération des vécus / échange de pratique.
La question du positionnement est moins complexe que celle de la modularisation, c’est un objet plus circonscrit. Toutefois, quelle que soit la pertinence du positionnement, proposer une réponse adaptée au projet d’un demandeur nécessitera de prendre appui sur un dispositif de formation visant des capacités et structuré en modules, pensé pour accueillir non seulement le public habituel du centre de formation, mais aussi d’autres demandeurs désirant user de leur liberté de choisir leur avenir professionnel. La modularisation est bien un préalable. Certaines personnes se préoccupent d’abord du positionnement, et rejoignent très vite la question de la modularisation. C’est pourquoi ces deux actions sont étroitement liées.

Magalie Pichot

AgroSup Dijon Eduter Ingénierie

Mél : magalie.pichot(at)agrosupdijon.fr

Mise
à jour